La Crise ? Pas pour tout le monde !

lundi 10 octobre 2011
par  Ben
popularité : 1%

Alors que dans les médias, les économistes se succèdent pour tenter d’expliquer aux travailleurs partout en Europe et dans le monde qu’il va falloir se serrer la ceinture, il est bon de rappeler que des moyens, il y en a !

  • 170 milliards d’euros d’aides et d’exonérations sont accordées aux entreprises par l’Etat et les collectivités territoriales.
  • Les avoirs non déclarés de français en Suisse étaient évalués en 2007 à 80 milliards
  • La masse des dividendes versés par les entreprises non financées s’élevait à 210 milliards d’euros en 2010, soit l’équivalent de un tiers de la totalité de la masse salariale des entreprises.

Malgré le yo-yo boursier, les grandes entreprises continuent d’engranger des bénéfices.

« Les trois quarts des groupes du CAC40 ont désormais publié leurs résultats pour les 6 premiers mois de l’année. Contrairement à ce que pourrait laisser croire la dégringolade du principal indice de la Bourse de Paris (-20% en un mois), ils sont très solides. Au total, ces 30 sociétés cumulent près de 40 milliards d’euros de profits. Les mêmes engrangeaient à peine plus de 15 milliards d’euros au premier semestre 2009, il y a deux ans. » [1]

 Travailler plus pour gagner plus ?

Les heures supplémentaires imposées par des charges de travail toujours plus lourdes n’ont pas solutionné la question du pouvoir d’achat. Par contre, elles contribuent à dégrader la santé des travailleurs et à entretenir le chômage.

 Ou lutter plus pour gagner plus !

Cette situation insupportable qui pousse de plus en plus de travailleurs dans la misère ne peut pas durer. Il est urgent d’imposer :

  • Une augmentation GENERALE et immédiate des salaires
    • significative pour les salariés et réalisable pour la plupart des grandes entreprises, notamment le Crédit Agricole
    • qui améliore immédiatement les conditions de vie des salariés en participant à la relance de la consommation
    • qui améliore le fonctionnement des régimes par répartition et permet des augmentations du montant des retraites

Il est aussi grand temps d’imposer la fin des exonérations de cotisations patronales qui contribue à la dégradation de bons nombres de services utiles et indispensables à la qualité de vie de la population, ne serait-ce que la santé et la retraite.

 Le 11 Octobre, tous ensemble, faisons entendre notre colère

Le Syndicat CGT de l’Informatique crédit Agricole appelle l’ensemble des salariés à faire grève ce jour là.

Carte des manifestations :

PNG - 56 ko



[1] le figaro.fr, 11 août 2011


Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois